Les MOOC de mai

Pour ce mois de mai, j’ai essayé de vous trouver la crème de la crème des MOOC qui arriveront ce mois-ci. De la littérature, de l’anglais ou de la comptabilité; du Mooc au rythme tranquille au plus challengeant; il y en aura vraiment pour tous les goûts.

Le MOOC du mois : Fantasy, de l’Angleterre victorienne au Trône de fer (Université d’Artois, FUN)

Le fameux Mooc Fantasy revient pour sa 3e saison. Bon, autant vous l’avouer de suite, je ne suis certainement pas la meilleure personne pour parler de ce cours. Certes, j’aime beaucoup le sujet, mais pour lire des livres de ce genre littéraire. L’étude littéraire, son histoire et tout ça, ce n’est définitivement pas pour moi.
Mais la plupart de ceux qui l’ont suivi ont trouvé le cours complet et de bonne qualité. Avec une communauté en ligne importante, sur Facebook ou sur Twitter, l’apprenant aura rarement le temps de se sentir seul ou mal accompagné !

3 parcours existent, du plus simple au plus compliqué. Chaque parcours ouvre un accès à des modules supplémentaires par rapport au parcours de base, mais avec une ou plusieurs évaluations par les pairs. Avis au plus curieux et aux plus motivés.
Un petit bémol cependant : à priori, il y a régulièrement des spécialistes qui s’inscrivent … et ils ne sont pas très tolérant avec ceux qui ne le sont pas. Surtout lors des évaluations.
Début le 9 mai, pour 7 semaines. Cours et attestations gratuites.

PS : rien que pour sa bande son et les extraits vidéos choisis, je ne peux que vous conseiller de regarder le trailer!

Tell your story in English (University of Oregon, Canvas)

Il s’agit d’un cours permettant d’améliorer ses compétences écrites en anglais. Rien de révolutionnaire, mais toujours utile à suivre pour ceux qui veulent apprendre une nouvelle langue, ont essayé plein de choses, mais n’ont pas encore trouvé la méthode qui leur convenait.

Ce cours s’adresse à des personnes ayant un niveau débutant à intermédiaire (niveau A2 à B2 sur l’échelle globale). Il est totalement en anglais; vu qu’il est conçu par une université américaine, le contraire serait étonnant. Mon conseil pour bien apprendre? Le faire en groupe, avec des gens motivés. Pas parce que c’est compliqué, mais vu qu’il va y avoir des choses à rédiger, autant profiter de l’effet de groupe pour se motiver et se relire les uns les autres !

Début le 1r mai, pour 4  semaines. Cours gratuit, avec certificat et badges

Enseigner avec les Serious Games (Université de Montpellier, FUN)

Un MOOC que j’ai failli ne pas ajouter au calendrier. Pour tous ceux que le sujet intéresse, vous pouvez dire merci à la lecture automatique de Dailymotion (moi la première ! )

Les serious games, ça fait presque 10 ans qu’on en parle. L’effet buzzword s’est un peu atténué, en partie avec les exemples de mauvaise qualité qui ont fleuri à cette époque (ludiquement parlant, s’entend). Notamment avec la tendance que les marques avaient à vouloir créer leur Serious Game. Citons pêle-mêle Orange, Wonderbra, Peugeot et McDonalds, sans oublier celui des produits laitiers ( 🎶sont nos amis pour la vie🎶, avec les petits squelettes et la vache géante, génial pour filer des cauchemars à nos têtes blondes de l’époque … brrr ….)

Quoi qu’il en soit, cette époque est (Dieu merci !) pratiquement révolue. Je voulais trouver un exemple de  mauvais serious game, j’ai juste trouvé le yaourt … qui date, soit dit en passant, de 2010 .
Depuis, le genre s’est adossé à la neuroscience et aux spécialiste de l’enseignement, pour proposer une expérience captivante et formatrice. Sans oublier l’aspect ludique, avec des jeux graphiquement réussis et sans bug.

Si le cours s’adresse majoritairement aux formateurs et aux enseignants, avec le but de mieux intégrer le jeu dans le parcours de formation, il pourra également intéresser tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin au sujet.

Début le 10 mai, pour 7 semaines. Cours et certificat gratuit

Mooc Digital Business (Unow)

2e session pour le MOOC de chez Unow dédié à l’intégration des outils digitaux ( 😖 ) dans la fonction commerciale d’une entreprise. Je n’apprends rien à personne si je dis que les réseaux sociaux ont ouvert de nouveaux canaux de communication. Mais pas toujours évident d’en tirer le plein potentiel, avec les règles qui changent fréquemment et l’audience qui n’arrête pas d’évoluer (en nombre et en catégorie).

Avec ce Mooc, je ne vous promets pas de devenir un Growth Hacker hors pair, ni de devenir un top Social Seller dans l’Inbound Marketing, mais au moins, vous comprendrez de quoi on parle et vous aurez les bons atouts pour approfondir les domaines qui sont le plus important pour votre métier, votre entreprise ou votre futur job de rêve.

Début le 22 mai, pour 4 semaines. Cours gratuit, certification payante. Pour les entreprises, il est disponible également en SPOC (plus d’infos sur le SPOC ici)

PS : pour tous ceux qui n’ont pas regardé le trailer, je vous conseille d’y aller tout de suite. Il vaut son pesant de cacahuètes (et mériterait une nomination au trailer de l’année pour l’an prochain ! )

La compta pour tous (le CNAM, FUN)

Je l’ai suivi avec beaucoup d’attention l’an dernier. Ce n’est peut-être pas le thème le plus marrant; l’intervenant, d’ailleurs, n’essaye même pas de nous le faire croire. Le sérieux est de rigueur.

Par contre, l’assertion comme quoi la comptabilité est primordiale pour une entreprise arrive très rapidement. Et, au fur et à mesure du cours, on ne peut qu’en être persuadé.  Entre le fait de gérer au mieux ses stocks pour ne pas peser sue le bénéfice, l’intérêt de prendre un logiciel en abonnement plutôt qu’en acheter la licence, et surtout la manière d’utiliser le mécanisme des filiales pour créer de la richesse (ou non …), on comprendra assez rapidement qu’une mauvaise comptabilité peut défaire une entreprise. Volontairement ou non.

Je me rappelle de débats et de réactions passionnées sur le forum, sur le module traitant du rachat de société (semaine 6, il me semble). On y comprend comment une usine qui semble en bonne santé peut avoir un bilan catastrophique, et même être déclarée en faillite. Oui, moi aussi, j’ai été marquée, j’avoue 🙂 Et encore, je n’étais pas directement concernée par le sujet, à l’époque.

A conseiller à tous le monde, sans exception
début le 15 mai pour 6 semaines. Cours et certificat gratuit

Causes et enjeux du changement climatique (UVED, Fun)

Je n’en sais pas énormément sur ce Mooc, en particulier. Mais, pour avoir suivi celui sur l’économie circulaire par la même université, je ne peux que présager de la bonne qualité de celui-ci, tant au niveau du contenu, des intervenant, ou de la capacité du cours à traiter de manière approfondie le sujet choisi. Pour ceux qui n’aiment pas les Mooc qui ne sont que des mises en bouche, vous devez absolument vous y inscrire

Par contre, même constatation que pour le Mooc Fantasy : le public est composé de certaines personnes se prétendant expertes, et qui ne sont pas forcément bienveillantes au moment de la notation par les pairs … il faut juste faire avec et ne pas prendre trop à coeur certaines évaluations.

Mooc l’entreprise agile (Unow & l’Agiliste)

A la dernière session, Gregory Ramos avait déjà tout dit ou presque dans cet article consacré à la première session du Mooc agile. Et s’il n’a pas réussi à vous convaincre que c’était THE Mooc to be, c’est que vous n’étiez pas encore lecteur de ce blog 😁

L’agilité, c’est d’abord un truc de start-up et de boutonneux à lunettes. Mais petit à petit, l’efficacité de cette méthode de gestion de projet a conquis de nombreuses sociétés de différentes tailles, avec des gens parfaitement normaux comme vous et moi (oui, bon, peut-être pas moi …).

Et force est de constater que, pour qu’elle soit efficace, il faut que tout le monde comprenne à quoi elle sert. Et si tous les services ne sont pas forcés de l’adopter (je suis persuadée que dans certaines fonctions, c’est même une très mauvaise idée), tous doivent s’y adapter. Sinon, c’est simple, ça ne marchera pas.

Mais bon, je parle, je parle, mais certains en parleront bien mieux que moi !
Début le 22 mai, pour 4 semaines. Cours gratuit, certification payante

Tsinghua Chinese (TsinghuaX, edX)

C’est LE challenge du mois : apprendre le mandarin. Rien que ça.
Pour ceux que j’entends rigoler en douce, croyez-moi. J’ai essayé il y a près de 20 ans d’apprendre le chinois, il faut beaucoup de discipline, et surtout ne pas se reposer sur ses acquis. Sinon, tout se mélange et on perd très rapidement tout l’apprentissage. Alors si en plus la langue d’origine est l’anglais. Bah oui, je ne vous l’avais pas dit? C’est un cours en anglais 😀

(bon, je ne vais pas vous faire la pub de ce trailer… perso, je n’ai pas eu envie d’en savoir plus après l’avoir vu.)

Le bon côté des choses, c’est que ce cours a d’excellentes notes. Et l’université Tsinghua est l’une des  plus prestigieuses de Chine. Pour ceux qui veulent apprendre le mandarin avec les meilleurs professeurs possibles, c’est pas là.

Alors, des volontaires? Début le 9 mai, pour 6 semaines (en self paced, ça laisse un peu de temps). Cours gratuit

Tagged , , , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *